Remplacer la vitre cassée d’un insert de cheminée

Il peut arriver que les vitres des inserts de cheminée se cassent ou se fissurent sous l’effet des hautes températures. De ce fait, il est important de procéder à un remplacement. L’opération peut être effectuée par un professionnel ou par le propriétaire lui-même. Elle est indispensable pour assurer le bon fonctionnement de la cheminée ainsi que la sécurité de la maison.

Pourquoi faut-il remplacer la vitre cassée d’un insert de cheminée ?

La vitre d’un insert de cheminée protège la maison des projections de braise, tout en augmentant le rendement de la cheminée. Néanmoins, pour que l’appareil de chauffage soit parfaitement opérationnel, il faut bien entretenir la vitre en la nettoyant régulièrement, afin d’éviter que la suie ne s’installe trop longtemps. Celle-ci est souvent ce qui cause la dégradation du verre. Lorsqu’il y a une cassure, il est important de vite effectuer le remplacement de vitre insert pour éviter toute projection de braise mais également une coupure. Pour vous faciliter la vie, il vous est possible de remplacer votre vitre d’insert de cheminée par une vitre autonettoyante. Grâce à cette dernière, l’accroche de la suie et des traces de combustion seront limitées autant que possible et le nettoyage sera moins fréquent. Vous pouvez trouver des vitres autonettoyantes avec différentes dimensions sur le site www.decoration-maison.biz. Une fois que vous aurez votre plaque de verre, vous aurez le choix entre deux solutions pour la changer. Vous pouvez faire appel à un professionnel ou effectuer l’opération vous-même. Le remplacement de la vitre ne demande pas de grandes compétences en bricolage. En conséquence, si vous souhaitez économiser, vous pouvez choisir d’effectuer vous-même l’opération.

La découpe de la vitre

Il existe des réglementations en ce qui concerne les cheminées à foyers fermés. En général, la vitre d’insert de cheminée doit être en verre avec une épaisseur de 4 mm environ. Elle peut résister à de très hautes températures (allant jusqu’à 800 °C). La vitre autonettoyante, elle, possède un revêtement chimique pour empêcher les saletés de s’accrocher. Lors de la découpe, il faut bien respecter les dimensions de la plaque de verre de votre cheminée pour que celle-ci s’insère parfaitement et afin que l’installation soit bien sécurisée. S’il s’agit d’un remplacement de vitre insert qui a été fissurée, il suffit de prendre les mesures de la largeur et la hauteur de la vitre. Ces dimensions vous serviront lors d’achat du nouveau verre. Par contre, s’il s’agit d’une cassure, il sera indispensable de mesurer l’emplacement et de retirer 5 mm sur la hauteur et la largeur. Cela va permettre à la nouvelle vitre de bien s’insérer et de se dilater. Le remplacement d’une installation complète sera plus long et coûtera plus cher, étant donné qu’il devra être pris en charge par un expert, contrairement au changement d’une simple vitre cassée ou fissurée.

La commande de la vitre

Avant de procéder au remplacement de vitre insert d’une cheminée, il faut bien évidemment commander la vitre. Ensuite, il faut effectuer quelques vérifications, avant de valider votre achat. Pour être certain que la nouvelle vitre soit parfaitement compatible avec la cheminée, il est important de se renseigner sur les dimensions en mm mais également sur la forme et l’épaisseur du verre. Il ne faut pas non plus oublier de contrôler l’étanchéité des joints. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez tout aussi bien acheter directement des joints autocollants en tresse de fibre de verre. Ces derniers vous garantiront l’étanchéité de votre porte d’insert mais ils seront plus faciles à poser lors du montage du nouveau verre. Pensez aussi à bien choisir le site sur lequel vous allez commander votre vitre. Assurez-vous, en outre, d’avoir à votre disposition le matériel adéquat et pensez à les commander si ce n’est pas le cas. Vous aurez besoin d’un tournevis plat, d’une clé, d’un dégrippant, d’une brosse, d’un aspirateur, d’une paire de ciseaux et de gants de protection.

Le remplacement de la vitre

Tout au long de l’opération, portez des gants de protection pour vous protéger et éviter de vous blesser inutilement. Commencez par ouvrir la porte de l’insert et la dégonder en la soulevant. Dans certains cas, il n’est pas forcément nécessaire de la dégonder. En effet, ouvrir la porte à 90 degrés peut largement suffire. Néanmoins, si vous souhaitez plus de confort lors du remplacement de vitre insert, enlever la porte et la présenter sur une surface plate peuvent s’avérer utiles. Ensuite, il faut dévisser les vis ou les boulons à l’aide de la clé, avant de retirer la vitre. Utilisez un tournevis plat pour enlever l’ancien joint. Profitez de l’occasion pour nettoyer la porte ainsi que les parties difficiles d’accès avec la brosse à poils souples. Utilisez une brosse métallique pour nettoyer les parties rouillées et appliquez-y une crème polish, puis laissez sécher au moins 30 minutes. Ceci étant, mettez le joint d’étanchéité en commençant par humidifier la rigole ou la gorge et appliquez une colle spéciale joint d’insert. Les ciseaux vous serviront à découper le joint qui dépasse. La dernière étape consiste à placer la vitre et à revisser les boulons ou les vis. L’installation se termine par cette étape. Vous pouvez désormais profiter à nouveau de votre feu de cheminée.

Quelles sont les énergies utilisées dans les systèmes de chauffage ?
Cheminée vs. appareil de chauffage : quelles sont leurs différences ?