Caractéristiques d’un chauffage d’appoint au gaz

Le chauffage d’appoint au gaz est l’un des dispositifs pouvant apporter un plus en termes de chauffage au sein d’une habitation. La valeur ajoutée d’un tel équipement réside principalement dans son côté économique et sa facilité d’utilisation. À cela s’ajoute le fait que le gaz s’avère moins polluant. Se présentant sous la forme d’un radiateur mobile alimenté par une bouteille de gaz, un chauffage d’appoint au gaz diffuse une chaleur agréablement douce et peut se chauffer de manière instantanée à l’allumage. Tour d’horizon sur ses différentes caractéristiques.

Informations générales sur le chauffage d’appoint au gaz

Un chauffage d’appoint au gaz est un dispositif de type poêle se caractérisant par sa mobilité du fait qu’il dispose souvent d’une roulette. Aussitôt en marche, il peut chauffer très rapidement la pièce dans laquelle il se trouve. Comme l’indique clairement son appellation, cet appareil de chauffage façon poêle utilise du gaz butane ou propane stocké dans une bouteille peut être placée, soit derrière, soit sous le poêle. À noter que le poêle ainsi que la bouteille de gaz sont raccordés par un tuyau fixé par des détendeurs ou des colliers de serrage.

Ce dispositif de chauffage se distingue également par se grande polyvalence, la raison pour laquelle il peut s’adapter à de nombreuses utilisations. Exceptionnellement, on peut troquer un chauffage principal contre un chauffage d’appoint, soit parce que celui-ci est défaillant, soit parce que l’on se trouve dans une maison ou un appartement qui n’est pas équipé d’un dispositif de chauffage central. Ainsi grâce à sa mobilité, on peut le déplacer partout, notamment dans telle ou telle pièce dans laquelle on séjourne, voire en extérieur, sur une terrasse, ou encore au garage.

Zoom sur le fonctionnement d’un chauffage d’appoint au gaz à catalyse

Le principe de fonctionnement d’un chauffage d’appoint au gaz diffère d’un modèle à l’autre. On en distingue généralement 3 types, à savoir le chauffage d’appoint au gaz à catalyse, infrableu et infrarouge. En ce qui concerne le dispositif, celui-ci se distingue de ses confrères, notamment par le fait qu’il ne génère aucun gaz carbonique ni de flamme lors de la combustion. Il utilise comme combustible le gaz butane. Par ailleurs, il est doté d’un panneau catalyse conçu avec du fibre céramique qui a pour vocation de diffuser, par rayonnement, de la chaleur particulièrement douce.

Principe de fonctionnement d’un chauffage d’appoint au gaz à infrableu et à infrarouge

Le chauffage d’appoint à gaz infrableu constitue en effet l’option préférée des Français qui s’apprêtent à doter leur habitation d’un tel dispositif. Les chauffages répertoriés dans cette catégorie sont équipés d’un brûleur percé de petits trous visant à assurer une parfaite combustion du combustible. Son principe de fonctionnement s’avère relativement simple : le combustible utilisé passe par ses petits trous pour ensuite se transformer, lors de la combustion, en des flammes bleues, d’où son appellation « infrableu ».

Enfin, le chauffage d’appoint à gaz infrarouge est le modèle pouvant générer des flammes s’apparentant le plus à celles d’une cheminée. Ainsi, comme l’indique son nom, ce dispositif produit des flammes de couleur rouge oranger s’obtenant par la combustion du butane. Cette combustion se déroule à la surface d’une briquette en céramique réfractrice qui est aussi percée de plusieurs orifices calibrés.

Quelles sont les énergies utilisées dans les systèmes de chauffage ?
Cheminée vs. appareil de chauffage : quelles sont leurs différences ?